poirebellehelene

... au caramel poivré

dimanche, juillet 30, 2006

alexandrins 2

Alexandre un beau jour, enfourcha sa monture,
Dit adieu à la Grèce, partit pour l'aventure.
S'orientant au soleil, il fit route vers l'Est.
Il n'aimait pas les noeuds, voulait lâcher le lest.

Parti de bon matin, le soleil dans les yeux,
Il allait vers sa fin, il mourrait glorieux.
Son périple audacieux fut souvent raconté
Mais jamais égalé, bien que souvent tenté.

Plus que Napoléon, Alexandre fut Grand,
Bien plus que Don Quichotte, le Chevalier errant.
Marco Polo peut-être, que l'on vit revenir
Les bras chargés d'épices, histoire à retenir.

Je me contenterai, quitte à être grotesque,
De quelques griffonnages, rencontres oulipesques.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home