poirebellehelene

... au caramel poivré

samedi, août 16, 2008

"Le tourment est ce qui visse, ce qui fixe"


«Le tourment est ce qui visse, ce qui fixe… »
Encore eut-il fallu que je la visse, la vis..
A défaut de la voir, elle tourmente encore plus !!!
La voir à tâtons, tel est donc mon tourment…
…. Ah vous dirais-maman…
Je l’avise, quel bonheur !
Enfin, mon tourment tourne, lâche une rondelle,
Un deuxième tourment tourne, plus rien qui fixe...
Plouf ! Le moral est au beau fixe.

Interlude spécialement dédié aux psychanalystes.
Et au retour de la lumière dans ma salle de douche.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home