poirebellehelene

... au caramel poivré

mercredi, septembre 27, 2006

cultivons notre jardin

Ce matin, comme chaque jour, France-cultivateur m’éveille en fanfare : s’égosille, l’œil jaune et la voix rauque, il débite sa litanie de cochoncetés. Je dois fuir sous la douche, sauvée par l’eau…. Je m’enduis généreusement d’une géniale crème pour les pieds et voici qu’il m’entreprend avec le loup et l’agneau, se met en quatre pour raconter à mes pauvres pieds la guerre des boutons ! Il m’annonce la pluie, le vent la grêle, et pour finir me prévient que même quand il fait beau, on peut en mourir. Enfin, il fait son enquête dans les cours de récréation chez les joueurs de billes, il voudrait que les gagnants partagent avec les perdants, alors à quoi bon jouer ? il a même été jusqu’à interviewer un proviseur…
Je préfèrerais que ce Cultivateur se penche sur mon jardin, que sous on regard avisé mon gazon envahi de mousse et de lichen, fleurisse de trèfles à quatre feuilles, que mes tomates poussent comme des champignons, et qu’il arrive enfin à faire fleurir mes dahlias borgnes (je pourrais même dire aveugles). Apparemment, il s’est contenté de jeter un sort à mes pissenlits qui n’en finissent pas de fleurir et de se reproduire.
Déçue par France-Cultivateur, hier soir, dans un moment d’ivresse, je me suis liée à Versace, dans l’espoir que sa science infuserait dans mon blog et saupoudrerait mes plates-bandes.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home