poirebellehelene

... au caramel poivré

mercredi, octobre 04, 2006

poitiers

Je vais m’essayer à un « je me souviens » sur Poitiers.
Ce qui me fait penser que les anglais disent « Algiers » pour « Alger » : peut-être que, avant le passage d’Aliénor d’Aquitaine, Poitiers s’appelait Poiter
A propos de « je me souviens », je me souviens de l’Oulipo, la contrainte qui libère, Raymond Queneau, Georges Perec, nostalgie…By the way, nous n’oublierons pas, au Théâtre du Rond Point, les « Pièces détachées » de l’Oulipo, du 2 au 11 novembre.
« OUvroir de LIttérature Potentielle », nous sommes tous des potes en ciel, donc, décollons : « je me souviens de Poitiers »

« Poitiers, Poitiers, tout le monde descend » ou bien « 3 minutes d’arrêt », un chef de gare bedonnant qui s’agite, un drapeau à la main et un sifflet à la bouche. C’est ringard, mais pas particulièrement poitevin, d’ailleurs je suis sûre qu’il y a maintenant une gare toute neuve, pimpante, où les trains glissent voluptueusement au lieu de s’ébranler, où l’on composte des billets électroniques et où la cafeteria vous sert dans des gobelets en plastique. Il n’y a que les toilettes pour être toujours aussi vétustes dans les gares.
Je m’aperçois que je suis sèche sur Poitiers… et pourtant
Je me souviens du Marais Poitevin, j’imagine des barques sur des canaux, des rames, des saules pleureurs, de grands arbres qui se rejoignent au dessus des têtes, laissant à peine filtrer le soleil, mais aussi des bottes pour marcher dans la boue
Je me souviens de Charles Martel 732, aussi fameux que Marignan 1515. J’ai toujours cru que Marignan était une victoire (on n’aurait pas donné le nom d’un rue de Paris à une défaite), et pourtant quelqu’un a semé le doute dans mon esprit
Je me souviens que Poitiers a donné son nom au Poitou
Je me souviens qu’on dit « Charentes-Poitou », je peux donc aussi me souvenir des Charentes
Je suppose que « Charentes » est au pluriel à cause des charentaises puisqu’on a 2 pieds
Je me souviens que la Charente est maritime, donc l’autre ne l’est pas
Je me souviens du beurre « Charentes-Poitou », beurre de qualité, la crème des beurres, en général vendu par 2 plaquettes sous cellophane, comme les 2 Charentes ?
J’imagine donc de gras pâturages, des vaches plantureuses broutant marguerites et boutons d’or, vache qui rit de se voir si belle avec ses boucles d’oreille, ou vache sérieuse qui s’arrête de mastiquer pour me regarder fixement (les boules.. si c’était un taureau.. est-ce que je porte du rouge ?)
Je me souviens qu’on peut faire sécher les galettes de bouse de vache pour en faire un combustible de bas étage, et que la vache qui pisse évoque la pluie
Je me souviens que dans l’Histoire de France, il y eut un Comte de Poitou, et que le Roi l’appelait « Poitou », tout simplement
Je sais qu’il y a un Futuroscope à Poitiers, je l’ai visité, mais c’est une enclave, une zone internationale, comme Eurodisney, j’ai vu l’hôtel Ibis, j’ai fait les queues en baïonnette, mais je n’ai pas entrevu Poitiers, le Futuroscope m’a même caché Poitiers, il faut dire que l’endroit est célèbre pour ses illusions d’optique.

En fin de compte, marécage et pâturage seraient les mamelles du Poitou.
Toute honte bue, j’ai affiché l’étendue de mon ignorance.
Je connais toutefois les lettres de noblesse de Poitiers. TGV et DB : TGV, tout le monde connaît. DB reste à découvrir. Je n’ai plus qu’à enfourcher le TGV pour aller m’instruire sur place. Y serai-je voyeur ou voyou ? voyeuse ou voyelle ?

2 Comments:

  • At 18:11, Anonymous Anonyme said…

    DB = Deutsche bahn ?
    http://www.landenweb.net/images%5Cimgduitsland%5Cdeutsche%20bahn.jpg

     
  • At 19:33, Blogger poirebellehelene said…

    plutôt "division blindée"
    à suivre....

     

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home