poirebellehelene

... au caramel poivré

mardi, juillet 31, 2007

Chevaliers de la Table ronde...

Dimanche, j’ai bu du vin, le vin du troubadour, un vin sorti tout droit d’une cathédrale, un vin tout auréolé… mais pas du vin de messe !

Ce serait une erreur de croire que dans une Cathédrale, on ne fait que prier ou péleriner… on y fait aussi vieillir du vin dans le recueillement de grands fûts de chêne…

La cathédrale du Château Romanin n’a ni tour, ni flèche, ni bourdon, ni vitraux, elle est enfouie sous terre : c’est une cave astronomique, construite selon la ronde des planètes, le magnétisme terrestre, en résonance avec le lieu. Et, cela va de soi, selon les critères des compagnons bâtisseurs du moyen âge, le chiffre d’or du roi Salomon, la coudée royale...

J’ai donc levé un Coude Royal, et je suis devenue transcendante, geobiologique et cosmotellurique. Happée par l’air ascensionnel et les courants telluriques, j’ai remonté le temps et vécu les grandes heures de l’histoire du Château Romanin : ancienne propriété de Claudius Postumus, descendant, c’est bien connu, du Roi Mage Balthazar, mais surtout immortalisé par Astérix… puis vinrent les Cours d’Amour… Frédéric Mistral… et enfin Serge Hennemann

C’était magique !

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home