poirebellehelene

... au caramel poivré

lundi, juillet 23, 2007

Quand je vais à Niort...


Quand je vais à Niort,

Je contemple ses maisons décrépites.
Je vais à la braderie, rue Victor Hugo, j’y cherche les mâts vénitiens, mais je ne les vois pas.
Je me promène au bord de la Sèvre (niortaise), et j’observe les canards.
Je vais voir les dragons, qui bordent la rue Ricard
Je trouve que la ville est grande… et quand je vais à Poitiers, je trouve ça géant !!
Je vais faire un tour de Brêche, la place est énooorme !
Je vais m’asseoir au Café de Paris, sur la terrasse, je regarde et j’écoute les gens : on dirait des parisiens, ils n’ont même pas d’accent, et ils s’habillent comme eux. Il parait que c'est une illusion.
Je salue le vénérable Donjon du XII°siècle, et je fais une visite à la Halle, style Baltard, comme celle de Paris et du Plessis Robinson.
Je vais voir le Temple, Place du Temple
Je regarde les maisons à colombages, au milieu des petites maisons à toit plat.
Je m’engage dans les rues moyen-âgeuses sous les fils électriques.
Je viens en général, d’habitude et jusqu’à présent avec un vélo dans ma voiture. C’est une compagnie.
Je regarde les gens manger des churros, des crêpes et des « barbe à papa », comme s'ils étaient parisiens.
Je vais rue de Paris voir la belle maison « Art Nouveau » et je pense à Nancy.
Je me plante devant l’Hôtel de Ville et je me crois à Paris. En fait , c’est un modèle réduit, mais on s’y croirait.
Je vais aussi voir l’ancien Hôtel de Ville Renaissance.
J’aime la Préfecture, mignonne avec ses colonnes corinthiennes.
Je vais rue Victor Hugo retrouver Naf Naf, Etam et autres compères.
Je ne monte pas jusqu'à l'Eglise car il y a trop de marches.
Je vais à Rochefort voir le chantier de la Frégate et chercher les Demoiselles.
Je vais aussi à La Rochelle prendre l’air du large.
Je visite le Centre Hospitalier. J’aime son logo qui ressemble à celui de « Champion », dans une couleur plus maladive, ça va de soi. J’aime sa verrière d’accueil qui n’a rien à envier à celle de l’HGPE.
Je repère l’EFS et sa rangée alléchante de places de parking « réservé au donneur ».


La prochaine fois, j'irai me perdre dans le Marais et je gouterai l'Angélique

1 Comments:

  • At 15:31, Anonymous Anonyme said…

    Attention la poire, ton lien vers l'angélique n'est pas valable !!!

     

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home