poirebellehelene

... au caramel poivré

vendredi, avril 27, 2007

Dimanche 22 avril, 20heures

Segolène parle comme un camion, elle avance lentement, diction monocorde qui roule en première, les gens montent sur la remorque car le chauffeur est belle, classe, tout en blanc. Un camion conduit par la Madone, ça ne se rate pas. Sa diction lente lui donne un air de sérénité, sa voix masculine un air de force tranquille. Les mots vides sont plus légers et gravissent sans peine les marches, une à une, jusqu’au sommet, aux neiges éternelles.
Sourire béat et bras ouverts « Dominus Vobiscum », c’est l’Ascension, je vous emmène avec moi jusqu’au Paradis….

Sarkozy danse, s’agite, les bras s’envolent, brassent l’air, le ton est modulé, chantant, virevoltant, le geste suit la parole. C’est un avion de plaisance qui tournoie, s’élance, fait des loopings et de tonneaux, voyez comme je suis capable ! puis pique en rase mottes pour récupérer ceux qu’il a séduits. L’hyperactif sentimental. Je suis le Roitelet, c’est moi qui vole le plus haut, je vous emmènerai au dessus des nuages, là ou le ciel est toujours bleu….

Deux exercices de style, deux parcours sans faute pour hypnotiser la foule.
Rêve éveillé où tout est amour, miracle, où l’impossible devient possible…

Mardi, je regarderai le face à face….

2 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home