poirebellehelene

... au caramel poivré

dimanche, mars 11, 2007

Bucolique, la Poire...

Un dimanche de février


Quelle douceur, dimanche, passées les giboulées,
A l’oreille des pousses, la bourrasque a soufflé :
Soyez tous « à vos marques », et quelle agitation !
La nature dit « qui vive », tient sa respiration.
Le sapin se déleste de bon nombre de pommes.
Camélias et Rhodos sont prêts depuis l’automne,
Et les bourgeons s’entrouvrent, devinez les pétales.
L’herbe qui reverdit, les crocus qui s’étalent
Les hortensias pointent de mini feuilles vertes
De la saison passée, gardent les fleurs inertes.

Déjeuner de soleil, le froid réapparaît
La nature abusée s’était donc égarée.
Les ardeurs sont calmées, ce n'était qu'une alerte,
Soyez encore patients, rangez moi tout ce vert,
Le signal du départ n’est pas encore donné.

Deux semaines plus tard, il faut les raisonner!
Le camélia craque, il explose de rouge!
Encore des rafales, toutes les branches bougent,
Ces arbres imprudents, les voici secoués,
Leurs fleurs roses dehors, leurs pétales envolés.
Les primevères d’accord, à fleur de terre, sans risque,
Les giroflées touffues, tout pointus les iris
Les myosotis essaiment, ne pas les oublier!

Le vent n’a pas baissé les bras, que va-t-il apporter
Dans son sac à malices, que nous réserve-t-il,
Il sait être violent, il n’a rien d’un gentil..

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home