poirebellehelene

... au caramel poivré

dimanche, octobre 07, 2007

J'aime les vieux

J’aime les vieux.
« Une escapade à Honfleur » avec le troisième âge…
Quoi, tu vas faire ça ?
Oui, c’est moi qui l’ai fait !!
J’aime les vieux… et Monsieur le Maire aussi, faut voir comme il les gâte !!
Départ en car à 6 heures du mat, 6 cars…
Les têtes dépassent des sièges… il y a des cheveux tout blancs, mais beaucoup de « poivre et sel », et d’ailleurs beaucoup plus de poivre que de sel. Je suis bien dans mon créneau.
Il faut dire que ce sont des seniors, des retraités, pas vraiment le troisième âge, pas de mamies à la peau fripée toute douce…
Non, le troisième âge a passé l’âge des promenades en car : quand on n’y voit plus, qu’on n’entend plus, qu’on a du mal à bouger, qu’on a des problèmes de pipi caca…
Non, dans ce car, quelques zinzins dans le oreilles, quelques cannes, plutôt des démarches raides ou ralenties : les seniors sont valides, les stents et autres prothèses sont bien camouflées.
A l’avant du car, 2 nounous, 2 chauffeurs, et un conseiller municipal.
Petit déjeuner dans un superbe manoir. Descente du car, abord prudent des petites marches, 4 bras au moins dehors pour éviter ou amortir l’éventuelle chute.
Grande salle voûtée, poutres apparentes, feu de bois dans une immense cheminée, queue aux toilettes.
Le Senior est Senior de novo : dans sa conversation, courtoise, basique, rien ne laisse entrevoir une vie antérieure, c’est payé, oublié, balayé…rien ne filtre d’un éventuel passé : le Senior est opaque. Les couples sont soudés, les femmes seules s’apparient.
Voici Honfleur, son vieux port, sa brume matinale.
Face à l’Eglise Sainte Catherine, « fin du moyen âge, toute en bois, le toit de la nef en forme de 2 coques de bateau renversées », les Seniors dégustent, dans un local prévu à cet effet, Cidre, Pommard, Calvados 8 ans d’âge, Livarot, Camembert, Pavé d’Auge, Pont l’Evêque.
Ils n’hésitent pas à acheter, ce sera un bon souvenir de cette belle journée.
Promenade en petit train sur les hauteurs de Honfleur, les prairies sont grasses, c’est vraiment charmant au petit matin.
Vive le déjeuner gastronomique. Oui, je suis assise à une table ronde pour dix, dans une grande salle, entourée de 200 seniors. Et je m’y trouve très bien.
Un Normand costumé nous anime avec un accent canadien. Monsieur le Maire se déchaîne, sourit, il passe à toutes les tables, embrasse l’un et l’autre, connaît chacun par son prénom.
Le karaoké est un grand succès, « hissez haut, Santiano.. », « J’irai revoir ma Normandie… »
Apéritif normand, cuisse de canard, trou normand, fromages, tarte normande version crumble, cidre, vin…tout est exquis !
Les assiettes se vident, les seniors ont un bon appétit.
Si ça me plait ? mais sûr que je suis bien dans cette grande salle ou tout le monde est joyeux !
J’observe le manège des serveurs, c’est un exploit d’arriver ainsi à servir, débarrasser, resservir, redébarrasser… sans aucune attente entre les plats… un tour de force !
L’escapade à Honfleur n’est pas terminée…
Passage au Naturoscope, admirer les papillons tropicaux.
Les Seniors écoutent avec intérêt et admiration les prouesses sexuelles du papillon, avant d’entrer dans la serre pour les contempler d’un œil averti.
Attention au changement de température et d’hygrométrie, santé fragile, s’abstenir.
Et le bouquet final, la promenade en bateau sous le Pont de Normandie.
Passage de l’écluse : les vieux s’émerveillent plus que des enfants, ils en observent attentivement le fonctionnement.
Le Pont de Normandie !!! Les vieux sont fiers d’être Français… le pont a résisté à la tempête de 2000…et les tonnes de béton… et la longueur et la largeur et la hauteur…. Il y a de quoi être fier, comme du TGV.
Dommage, la promenade est finie.
Et voilà, je m’en doutais, ça devait bien arriver : une Seniorette trébuche et tombe : un genou couronné, une petite plaie à la racine du nez, ça saigne toujours à cet endroit là…Y -a-t il un médecin dans les parages???

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home