poirebellehelene

... au caramel poivré

samedi, février 02, 2008

Oraison dans la neige



Hier, j’ai vu la neige, tout un paysage de neige en Savoie.
Il y avait bien longtemps que je n’avais pas vu la neige comme ça.
C’était splendide, elle émousse les pointes des aiguilles de pin.
Elle redonne du charme aux arbres décharnés.

On a l’impression qu’une oraison funèbre idéalise le défunt, le pare de qualités surnuméraires, et on se dit : je suis passé à côté de quelqu’un d’exceptionnel, j’aurais du mieux le connaître.

En fait, tout un chacun est extra ordinaire, mais pour arriver à l’extra, il faut se taper l’ordinaire, crapahuter dans l’ordinaire, s’y frayer un chemin qui n’offre pas toujours le plaisir d’un toboggan.

Au jour de l’oraison funèbre, l’ordinaire est enterré, et l’extra désincarné se présente à nous dans toute sa splendeur, mais … trop tard !!

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home