poirebellehelene

... au caramel poivré

mercredi, novembre 29, 2006

Spectacle

Spectacle sur les bords du Canal de l’Ourcq. La nuit est tombée, la pluie menace, quelques bourrasques. Devra-t-on annuler la représentation ?

Non, j'ai de la chance, je n'ai pas fait tout ce trajet en RER et metro pour rien (ce n'est pas le genre de spectacle où l'on se fait déposer en Mercedes). Assis sur des bancs, sous des parasols chauffants, carburant au vin chaud, des couvertures roses sur les genoux, nous sommes bien au Théâtre, c’est écrit en grandes lettres majuscules au dessus de nos têtes. Je me retrouve au moins 20 ans en arrière.

La pièce est écrite et mise en scène par Guy, jouée par Mourad, Michelle, Sadio, Saïd, Christophe et Lynda. Ils sont abrités dans une caravane : la salle d’attente et le bureau d’aide sociale. La pièce s'intitule "Ligne de confidentialité". On y parle de travail, d'aides, de chômage, de maladie, de "là-bas", de retour... et d'amour bien sûr.

Derrière la caravane, en toile de fond, les joggers longent le bord du canal, caleçon, gants, polaire et bonnet, indifférents aux drames et aux rires. On leur a tout juste laissé la place pour se croiser.

Sadio a trébuché sur quelques mots. Ils saluent, tous alignés, en retenant des rires complices.
On pourrait se croire à Avignon, autrefois, un soir d’orage et de mistral.
Le temps a passé, ou est passé, ou passe… peu importe, comme dit le poète, c’est nous qui passons...

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home